Comment savoir si une verrue plantaire a complètement disparu ?

Comment savoir si une verrue plantaire est morte ?

Dans de nombreux cas, la verrue plantaire finit par disparaître lorsqu’elle est bien traitée. Mais comment se rassurer qu’elle a vraiment disparu ? La réponse dans cet article. 

Généralités sur la verrue plantaire 

La verrue plantaire est une excroissance de la peau au niveau de la plante des pieds. Elle est non cancéreuse et se forme pour la plupart du temps au niveau du talon ou de l’avant-pied. La verrue plantaire n’entraîne donc pas des problèmes de santé d’ordre général. Il faut également ajouter que cette excroissance cutanée peut toucher les enfants ou les personnes adultes d’un certain âge. 

Verrue plantaire : quelles sont les causes ?

La verrue plantaire est causée par une infection virale de la couche supérieure de la peau. Le virus responsable est le HPV encore connu sous le nom de papillomavirus humain. Face à ce virus, les plus jeunes sont vulnérables. Il est rare d’en remarquer chez les personnes d’un certain âge. 

En effet, plus l’âge avance, plus les individus développent une immunité contre l’HPV. Si elle atteint une personne d’un certain âge, c’est que cette dernière a un système immunitaire affaibli. Dans ce groupe de personnes, il faut compter :

  • Les individus qui consomment des corticostéroïdes ou des immunosuppresseurs ;
  • Les individus atteints du VIH/SIDA.

Verrue plantaire : quels sont les différents types ?

Il n’existe pas qu’un seul type de verrue plantaire. Il est possible d’en distinguer deux. 

La myrmécie

Elle est encore appelée verrue plantaire unique et est la plus fréquente. La myrmécie se caractérise par :

  • Sa profondeur et sa parfaite délimitation ;
  • La douleur qu’elle provoque au cours de la marche ;
  • Son centre tacheté de points noirâtres.

La verrue plantaire multiple 

Encore appelé verrue plantaire en mosaïque, ce type est moins fréquent que le premier. Il fait moins mal. La verrue plantaire multiple se présente comme une éruption cutanée sous forme de plaques superficielles de la peau. Elle donne un caractère épais à la peau qui se regroupe en forme de mosaïque. 

Verrue plantaire : quels sont les différents types ?

Verrue plantaire : est-elle contagieuse ?

Il est possible de se faire contaminer par le virus HPV. Une verrue plantaire peut donc être transmise par contamination virale. Généralement, la transmission se fait à la salle de sport, à la piscine ou encore au sauna. Le ramollissement de la peau est le facteur favorable à la contamination. 

Indices de disparition d’une verrue plantaire

Tout d’abord, il faut savoir qu’une verrue se traite. Les diverses solutions sont :

  • La chirurgie ;
  • Les médicaments décapants ;
  • La cryothérapie. 

Toutes ces solutions n’aboutissent pas toujours à la disparition de la verrue plantaire. Elle peut persister dans l’organisme. Le traitement doit alors être repris pour que la personne souffrante retrouve son bien-être.

Toutefois, il est possible de savoir qu’une verrue plantaire est morte. Il suffit de comparer la base de cette dernière à la peau normale. Lorsqu’elles se ressemblent et qu’il n’y a plus de points noirs ou une peau épaissie, la verrue peut être considérée comme morte.

La mort d’une verrue plantaire est possible. Elle est marquée par la disparition des éléments qui la caractérise et un retour à la normale de la peau. 

Articles similaires

4.4/5 - (5 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.