Pourquoi le zinc est-il déconseillé en complément alimentaire ?

Complément alimentaire zinc déconseillé : les raisons

Nutriment de grande valeur, le zinc est de la classe des oligo-éléments de l’organisme humain. De ce fait, il joue d’innombrables rôles pour ce dernier. En effet, l’action du zinc est indispensable aux fonctions de certaines enzymes et à la synthèse des protéines. Cependant, l’excédent de ce métal dans l’organisme conduit à des troubles et maladies de diverses formes. Aussi, toute forme de zinc en complément alimentaire est proscrite, car elle peut porter atteinte à la santé. Quel est le rôle du zinc dans l’organisme ? Quels sont les inconvénients sur l’organisme humain lorsque le zinc y est en excès ?

Impacts du zinc sur l’organisme de l’homme

Le zinc est un oligo-élément qui est naturellement présent dans l’organisme humain, plus précisément dans les muscles, le corps, mais aussi dans les os. Cet élément contribue au bon fonctionnement de l’organisme par son intervention dans de nombreux processus enzymatiques vitaux. Il participe également à la synthèse de l’ADN et également à différents niveaux de la synthèse des protéines.

Bien qu’étant bénéfique pour l’organisme, le zinc ne peut être présent à fort taux dans le corps humain. En effet, il est dénombré 2 à 4 grammes de zinc dans le corps d’un individu bien portant. En cas de surplus ou d’excédent de zinc dans un organisme, il peut survenir des carences ainsi que diverses autres maladies.

Excédent de zinc dans l’organisme : conséquences

L’organisme humain dispose d’une teneur bien définie en chacun de ces composants. Ce faisant, pour protéger sa santé, il est conseillé d’éviter une surdose d’un quelconque élément. Le zinc, ne faisant pas exception, sa quantité dans l’organisme ne doit surtout pas dépasser 1,25 g par litre de sang, au risque d’avoir :

  • Des difficultés à parler ;
  • Des difficultés à marcher ;
  • Des Tremblements ;
  • Des Troubles digestifs ;
  • Etc.

Découvrez-en plus sur d’autres divers problèmes de santé sur notre page.

Difficultés à parler et à marcher

Excédent de zinc dans l’organisme : conséquences

L’une des conséquences de l’excès de zinc dans l’organisme est liée au sens du parler et du marché. En effet, le zinc est présent dans les articulations ainsi que dans les muscles et favorise la souplesse des mouvements. De ce fait, un excès en zinc est nocif pour la santé, particulièrement aux articulations.

C’est ainsi que certaines personnes peuvent développer une inaptitude à la marche et à la locution verbale à cause d’un excès de zinc dans leur organisme. Lorsque la présence d’un surplus de zinc dans l’organisme est à la base de ces maux ci-dessus cités, divers autres symptômes sont observés chez l’individu. C’est le cas par exemple des tremblements et des troubles digestifs.

Tremblement et troubles digestifs

En cas d’excès de zinc dans l’organisme, des troubles digestifs peuvent survenir. Il s’agit surtout de nausées, de vomissements, et autres. Certains troubles digestifs sont curables par consommation d’un complément alimentaire.

Par ailleurs, l’individu concerné est souvent atteint de tremblements. Ces tremblements interviennent dans presque tous les membres du corps.

Pour finir, aux personnes atteintes d’autres troubles comme ceux urinaires, il est conseillé de prendre certains compléments alimentaires comme Urozen.

Articles similaires

5/5 - (1 vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.