Donormyl : que faut-il savoir sur ce somnifère ?

Donormyl : effets secondaires, avis, risques pendant la grossesse, posologie, danger et nécessité d’une ordonnance

Les personnes adultes sont souvent sujettes à des troubles de sommeil comme l’insomnie. Chez la femme, ce problème apparait en général lorsqu’elle est enceinte. Heureusement, vous pouvez trouver en pharmacie de nombreux traitements comme le Donormyl   pour soigner ce trouble. Que faut-il savoir sur ce médicament ? À quels risques expose-t-il la femme pendant la grossesse ? On vous dit tout ici.

Qu’est-ce que le Donormyl et quand est-il indiqué ?

Le Donormyl est un médicament de la classe pharmacologique des hypnotiques (somnifères). Le principe actif qu’il contient, le succinate de doxylamine, est un antihistaminique avec un effet sédatif sur le patient. Cette substance active possède également des vertus atropiniques, c’est pourquoi elle est contre-indiquée chez certains patients et qu’elle entraine certains effets secondaires.

Le Donormyl   est prescrit pour soulager les cas d’insomnie occasionnelle. Il est vendu en pharmacie sans ordonnance soit sous forme de comprimé sécable, soit sous forme de comprimé effervescent sécable blanc de 15 mg.

Quelle est la posologie idéale de ce médicament ?

Qu’est-ce que le Donormyl et quand est-il indiqué ?

L’administration de ce somnifère se fait par voie orale avec un verre d’eau le soir un quart d’heure ou une demi-heure avant le coucher. Ainsi, selon que vous avez acheté un comprimé sécable effervescent ou un simple comprimé, vous pouvez dissoudre le Donormyl dans un verre d’eau ou l’avaler avec un verre d’eau.

En principe, la dose journalière recommandée est de 7,5 mg à 15 mg. De ce fait, en fonction des indications de votre médecin ou de votre pharmacien, vous devez prendre la moitié d’un comprimé ou un comprimé entier.

La durée maximale de traitement avec ce médicament doit être de 5 jours. Si après l’utilisation de Donormyl pendant 5 jours, vous ressentez toujours les symptômes de l’insomnie, vous devez consulter un médecin.

Quelles sont les précautions d’emploi de ce somnifère ?

La prise de ce médicament hypnotique doit être évitée chez :

  • les patients allergiques aux antihistaminiques ;
  • les personnes sensibles au succinate de doxylamine ;
  • les patients qui ont souffert ou qui ont un proche qui a souffert d’un glaucome aigu par fermeture de l’angle iridocornéen ;
  • les personnes atteintes de troubles de la prostate avec risque de rétention d’urine ;
  • les patients en dessous de 15 ans.

Par ailleurs, vous devez garder à l’esprit qu’en fonction des causes, l’insomnie ne nécessite pas toujours la prise d’un médicament.

De même, les médicaments de la classe des hypnotiques ou des sédatifs peuvent aggraver le syndrome de l’apnée du sommeil chez un patient qui en souffre. Toute la durée de votre traitement, vous devez éviter de prendre de l’alcool ou des médicaments contenant de l’alcool pour votre bien-être. L’utilisation d’autres médicaments atropiniques durant la prise de Donormyl peut augmenter le risque d’effets indésirables.

La femme enceinte peut prendre ce médicament, quel que soit le niveau de sa grossesse. Toutefois, il faut faire attention en fin de grossesse en raison des propriétés atropiniques du produit.

En tant qu’homme, vous avez la possibilité de prévenir vos potentiels problèmes de prostate en prenant des compléments alimentaires comme Oléovita de Nutrazenith. Vous pouvez également essayer Prostalim XR de la marque Biovancia. Ces deux produits entièrement naturels empêchent le gonflement de la prostate et régulent la miction.

Quels sont les effets secondaires du somnifère Donormyl ?

Quels sont les effets secondaires du somnifère Donormyl ?

L’utilisation de Donormyl peut entrainer certains effets indésirables chez les patients. C’est pour cette raison qu’il peut être préférable de l’acheter uniquement sur ordonnance. De cette façon, vous vous assurez de recueillir l’avis favorable d’un professionnel de la santé. On pense notamment à :

  • des troubles de la vision ;
  • la somnolence en journée ;
  • des troubles cognitifs ;
  • la sécheresse de la bouche ;
  • une dépendance en cas d’abus ;
  • la constipation ;
  • des troubles psychomoteurs ;
  • la rétention urinaire.

Il est important de déclarer à votre médecin ou à votre pharmacien les effets secondaires que vous avez remarqués après la prise de ce médicament.

Articles similaires

4.2/5 - (4 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.